Foot amateur : un licencié tire la sonnette d’alarme

Tant de choses à dire… Cela fait 17 ans que je suis dans mon club et je ne l’ai jamais quitté. De débutant à senior, les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas.

En football animation, de nombreux souvenirs reviennent. Les amis, le partage, le respect, les frissons d’un tournoi gagné, les pleurs des derbys perdus. Tant de choses qui forgent un enfant, l’instruisent et lui inculque des valeurs qui lui serviront toute sa vie.

Cependant, ce n’est plus le football d’aujourd’hui. Des parents sur les bords du terrain qui crient sur leurs enfants, qui usent d’injures homophobes et sexistes (oui messieurs les filles ont le droit de jouer au foot), qui insultent de jeunes arbitres BÉNÉVOLES… Une bien triste réalité qui se manifeste tous les week-ends sur nos pelouses. 

Mais ce n’est pas tout. Depuis peu, je me suis investi un peu plus dans mon club et ce que je vois confirme mes dires. Les catégories seniors sont également dans un état lamentable. 

Je vais prendre l’exemple de mon club et je suis persuadé que d’autres se reconnaîtront. Actuellement au niveau le plus bas possible, mon club est une association de quartier qui fêtera bientôt ses 70 ans. Annexé à une ville plus grande, ce dernier vie de subventions, de festivités organisées par des bénévoles, des licenciés et de petites donations faites par des privés (que je remercie malgré tout). C’est ce qui permet simplement de ne pas se retrouver en déficit en fin d’année. 

Les bénévoles mettent tout en œuvre pour permettre aux jeunes et moins jeunes de s’épanouir dans leur passion (tournois, soirées, 3eme mi-temps…). Mais, cela devient de plus en plus dur. Les bénévoles se font rares et je les comprends. 

Dans une situation où le club doit se renouveler après une descente qui fait mal, des problèmes dont je ne pouvais imaginer l’existence apparaissent. Saviez vous que des joueurs demandent des primes en tout genre ? saviez vous que des joueurs ne veulent pas payer leur licence, soit 160 euros pour l’année ? Pour rappel, nous sommes en 4ème division de district. 

Mais comment voulez-vous que cela fonctionne quand des clubs voisins (apparemment financièrement sains) paient entièrement des licences à des joueurs. Quand d’autres, en 3eme division de district, paient des joueurs à chaque match. Et surtout quand des éducateurs viennent chercher des joueurs en leur promettant des postes et des avantages économiques. 

Excusez moi mais ce n’est pas le football amateur que j’ai connu. Je sais parfaitement que mon club a sûrement fait de même, mais malheureusement nous ne sommes pas un club « riche« . Nous ne pouvons pas nous permettre ce genre de pratique sur le long terme. L’argent tue également le football amateur et c’est répugnant.

On peut également mettre en avant les comportements sur les terrains. Certains qui croient jouer à un niveau qu’il n’atteindront jamais de leur vie et qui se permettent de juger et insulter des bénévoles. Ces derniers qui prennent de leur temps personnel pour donner aux autres. 

Je continue de croire dans le football amateur car des personnes dévouées et passionnées permettent à ce football de l’ombre de survivre. Je continue de croire dans le football amateur car il représente pour de nombreux jeunes un moment unique dans les tracas de la vie. Je continue de croire dans le football amateur car j’aime mon club. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :