Les secrets de la popularité du football dans le monde

J’ai une histoire à te raconter, celle du sport le plus populaire au monde, le football . Ce sport qui se joue à onze contre onze, remplit de tactiques dictées par un coach et dont l’objectif commun est de loger un ballon rond au fond des filets de son adversaire. Les règles sont simples et contrôlées par un arbitre central. En bref, c’est un sport pratiqué dans chaque pays de ce monde, sans exception aucune, et de différentes manières mais avec toujours la même passion.

Pourquoi autant d’engouement et de popularité autour de ce sport

Photo de manu mangalassery sur Pexels.com

L’évolution du football

La FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a reconnu il y a dix ans le « Tsu-Chu » (ou « Cuju ») comme étant l’ancêtre officiel du football. Il se jouait en Chine, il y a plus de deux mille ans. Une décision contestée par les anglais notamment, qui sont reconnus par la majorité comme les inventeurs du football.

Au Moyen-Âge, les anglais (et les populations du monde entier) pratiquaient des jeux de balles divers et variés que l’on peut également considérer comme les ancêtres du football. C’est le cas de la Soule par exemple. Certains voient en ce premier jeu collectif l’ancêtre du rugby mais lui avait la particularité de se jouer avec une « sphère » (un ballon rond) ce qui le rapproche davantage du football. 

Néanmoins, jugée trop virile et violente, la Soule fut rapidement interdite par le roi d’Angleterre, Edouard II. Le manque de règles amenait régulièrement des émeutes, des affrontements sans limite dans les rues d’Angleterre qui causaient parfois la mort de certains joueurs.

Au début du XIXème siècle, ces jeux de balles disparaissent littéralement. C’est alors au sein des écoles nobles et privées d’Angleterre que le football prend forme, sans réglementation particulière. Il est possible d’utiliser les mains, les pieds mais aussi de porter des coups plus ou moins violents. Tu l’as bien compris, le football était réservé aux « riches », et plus particulièrement à l’aristocratie anglaise. 

C’est dans les années 1850 que les premières règles apparaissent. L’interdiction de jouer à la main s’est mise en place, tout comme le hors-jeu et la taille du terrain. 

Vingt ans plus tard, la première Coupe d’Angleterre est créée dans le but de renforcer la concurrence entre les équipes de football. Et je sais que derrière ton écran tu te demandes si cette première compétition existe encore… et bien oui ! Cette fameuse Coupe d’Angleterre créée en 1871 se dispute aujourd’hui sous le nom de « FA Cup ». Elle est la doyenne mondiale des compétitions de football et les clubs anglais en font , en plus du championnat, leur autre objectif principal, de part son prestige et son ancienneté. Arsenal est le club le plus titré de cette compétition.

Peu à peu, le football se pratique par les différentes classes sociales d’Angleterre et principalement par les ouvriers durant leur temps libre, obtenu à la suite de la Révolution Industrielle. 

Dans les années 1890, le sport devient un spectacle de masse. Les spectateurs se retrouvent en nombre pour voir des matchs de football. En 1905, près de 80 000 personnes assistent à la finale de la Coupe d’Angleterre. Bien évidemment, la tendance de l’époque regroupe les paris hippiques et sportifs. La plupart des observateurs sont présents pour parier donc, ce qui cause des tensions extrêmes.

Dans la foulée, le football devient un sport mondial : des pays britanniques puis au sein même des colonies anglaises d’Afrique, en Amérique Latine, en Asie pour finalement terminer son tour du globe en conquérant l’Europe toute entière. Le football domine le monde et s’adapte aux transformations sociales et économiques. Ce sport a pris une place importante dans la société. L’enjeu est immense autour du football qui brasse peu à peu des millions d’euros, réunit et rassemble une nation qui oublie le temps d’un soir les problèmes de son pays. Dans d’innombrables pays, le football est le sport national. Pourquoi ? 

Un sport accessible à tous

Je ne te l’apprends pas, pour jouer au football (et tu l’as sûrement déjà fait) il suffit qu’une seule personne se munisse d’un ballon. Il peut se jouer dans la rue, sur un terrain vaste, à la récréation ou dans d’autres lieux simples d’accès… Tu mets ton cartable, ton pull ou encore des canettes pour imiter des « cages » de foot, et la partie est lancée ! Les règles sont simples ! Sauf une peut être…celle du hors-jeu. En revanche, avec quelques minutes de concentration la règle est rapidement comprise. 

Si jamais tu ne connais pas les règles du football voici un bref rappel : 

Deux équipes composées de 11 joueurs. Elles s’affrontent pour marquer le plus de buts et en encaisser le moins. Pour marquer un but, il suffit de propulser le ballon dans la cage. Les mains – mais aussi le bras en réalité – sont interdites, sauf pour le gardien de but. Il y a un gardien dans chaque équipe. Son rôle ? Tenter de repousser les tirs de son adversaire.

L’une des raisons de la popularité du football c’est donc cette simplicité à tous les niveaux. Le football est l’un des sports les moins chers, et l’un de ceux qui nécessite le moins de matériel.

Photo de Mica Asato sur Pexels.com

La passion universelle

En 1930 a lieu la première Coupe du Monde en Uruguay. La compétition que les amateurs de football attendent aujourd’hui de pied ferme tous les quatre ans. (C’est à partir de 1930 que le football s’est professionnalisé. Les joueurs sont dorénavant payés pour jouer).Cette compétition internationale est l’occasion pour tous de montrer son patriotisme, faire preuve de chauvinisme, que l’on soit passionné de football tout au long de l’année ou qu’on ne le soit pas. C’est un événement social, économique et même politique d’une importance colossale qui réunit des citoyens du monde entier.

Ce n’est, évidemment, pas la seule compétition existante. Les clubs participent tous à des championnat tout au long de la saison, particulièrement suivis par les supporters assidus, ou par des … Ultras! 

Et oui… ces Ultras, que l’on aime tant détester… Bien évidemment, il est impensable pour moi de te raconter la popularité du football sans évoquer ceux qui la façonnent.

Entre colère, surprise, tristesse, joie et déception, les supporters de foot éprouvent des émotions instantanées qui déchirent le cœur parfois.

Ils sont nombreux et passionnés, parcourent des kilomètres chaque week-end pour encourager leur équipe préférée. Ces mouvements incompris par certains politiques sont le reflet d’un amour incommensurable pour ce sport populaire. 

Ils se retrouvent, parfois de longues heures avant le match, n’échangent que sur un seul sujet : le match de la journée. Ils se mélangent, ne faisant aucune discriminations entre blancs, noirs, hétérosexuels, homosexuels… c’est parfois même un exemple de solidarité que l’on ne voit pas ailleurs.

Photo de Tembela Bohle sur Pexels.com

Un sport qui fait rêver

La création de la télévision dans les années 1950 apporte un bouleversement inédit pour ce sport qui devient davantage accessible à tous et s’ouvre davantage au monde. Le football doit l’accroissement soudain de sa popularité à l’arrivée de nouveaux moyens de communications tels que la télévision, la presse ou encore internet à l’heure actuelle.

Le football est le sport le plus médiatisé au monde. Une finale de coupe du monde est retransmise dans plus de 36 pays. Le montant des droits télévisés sont immenses, le nombre de téléviseurs vendus lors de chaque Coupe du Monde est gigantesque. Le football fait vibrer les foyers familiaux et fait rêver les enfants en particulier. 

Quel petit garçon n’a jamais imité la virgule de « Ronnie » ou le « sombrero » de Neymar qu’il a vu la veille à la télévision ? Pour la plupart, ils rêvent tous de devenir footballeur professionnel et affectionnent particulièrement le fait de pouvoir se comparer à leurs idoles. 

Les joueurs de football sont, d’ailleurs, de véritables produits marketing et ont une influence monstrueuse. Cristiano Ronaldo, par exemple, l’attaquant de la Juventus de Turin figure comme la personnalité la plus suivie sur le réseau social « Instagram ». 

Vivre de sa passion, se lever football, manger football et se coucher football c’est l’ambition absolue des passionnés. Ils sont 2 millions de licenciés en France. Beaucoup d’entre eux sont en Centre de Formation, aux portes du monde professionnel, mais nombreux d’entre eux vont – malheureusement – échouer. C’est la triste réalité d’un rêve qui s’effondre à l’adolescence pour certains. 

Le football peut devenir l’objectif numéro un, le projet d’un enfant qui réalise sacrifices sur sacrifices pour y parvenir… Et allez lui dire, à lui (ou à elle) que ce n’est qu’un simple sport. Il vous répondra que c’est un art, un mode de vie et je lui donne pleinement raison.

Vive le football !

Publicité

2 réponses à “Les secrets de la popularité du football dans le monde”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :